Yardi Kube: A single connected platform for flexible workspace management
Yardi Kube
Comme l'Etude Mondiale sur le Coworking l’a montré, les espaces de coworking ont des revenus provenant de différentes sources, et pas seulement des adhésions mensuelles. Alors, quelle méthodes novatrices pouvez-vous utiliser pour booster vos revenus? Lors de la récente Conférence Européenne sur le Coworking à Berlin, un atelier dirigé par Manuel Zea d’Espagne a créé une liste de dix idées pour aider à pousser un espace de coworking vers la rentabilité. Voici un résumé des points discutés lors de cet atelier.
By Anna Cashman & Johanna Voll - jeudi 2 août 2012

Louez votre espace aux membres et aux non-membres 

Le principe est simple: utilisez ce que vous avez déjà. Peu importe qu'il s'agisse d'un coworker ou non, autorisez les « outsiders » – des habitants locaux ou des membres d’autres espaces de coworking par exemple - à louer la totalité ou une partie d'un espace pour des événements privés, les invitant à devenir membre de la communauté.

Ce serait un moyen d'introduire le concept de coworking à un public plus large, d'augmenter la taille de votre communauté, et de faire bon usage d'un espace et des infrastructures existants sans faire augmenter votre budget mensuel.

Bien sûr, les conditions d’accès à l’espace peuvent changer en fonction des besoins individuels des locataires. Peu importe que ce soit des coworkers ou non, la machine à café est allumée, l’accès au Wi-Fi peut-être négocié, et des packs pour l’organisation d’évènements peuvent être déterminés.

Cependant, ne louez pas votre espace d'une manière qui pourrai porter préjudice à votre communauté. Cela signifie que vous devez vous assurer que les membres ayant des bureaux fixes n'ont pas besoin de changer de place trop souvent, de ne pas distraire les membres avec trop d'événements pendant qu'ils travaillent, et de ne pas vendre vos membres comme faisant partie des événements !

Des événements parrainés par des entreprises

Pendant que vous y êtes, pourquoi ne pas envisager de louer votre espace à de grandes entreprises ? Les espaces de coworking peuvent être utilisés par des entreprises qui souhaitent faire des affaires ou des rencontres sociales sur un terrain neutre et intéressant.

Instituer un système de crédit

Tout comme une carte de téléphone prépayée, qui peut être attachée à une carte Visa, il est possible de donner aux coworkers la possibilité d'acheter des crédits à l'avance, mais pas nécessairement pour une utilisation à un moment déterminé. (Un modèle possible pourrait être : 1 crédit = 1 bureau pour une heure ; 10 crédits = 1 salle de conférence pour une heure).

Un des avantages d'un système de crédit est la possibilité de modifier le prix des crédits rapidement et facilement, et d’être en mesure de prévoir une partie de votre trafic non permanent. En outre, si les crédits ont été mis en place afin d'être facilement transférables d'une personne à une autre, les coworkers d’un espace seront en mesure d’«inviter» des amis ou de d’offrir un ou des crédit(s) en tant que « cadeau pour un espace de travail collaboratif ». 

Utiliser les mêmes crédits à travers un certain nombre d'espaces de coworking pourrait être une possibilité, selon le coût variable de la location d'un bureau dans deux villes différentes, voire deux pays différents, mais aussi se présenter comme un problème.

Recherchez le parrainage de grandes entreprises pour vos coworkers ou startups

Basé sur le principe que les espaces de coworking devraient voir leurs revenus s’améliorer au lieu de se détériorer, les espaces de coworking pourraient obtenir le soutien de grandes entreprises pour parrainer une partie de l’espace de coworking. Par exemple, les grandes entreprises comme Google pourraient organiser un concours pour startups, et offrir aux gagnants, dans le cadre du parrainage d’un espace de coworking, un bureau dans cet espace.

Bien que les valeurs des « grandes entreprises» soient un peu en contradiction avec la notion de coworking, la communauté et les individus resteraient au centre du programme de parrainage, puisque les « gagnants » feraient partie d’une communauté, leur talent mis en évidence par le fait qu'ils sont les gagnants d'un concours.

L'idée d'introduire les grandes entreprises sur la scène du coworking, cependant, pourrait compromettre la culture et la mentalité du coworking. Un espace de coworking, surtout, doit être destiné à des individus plutôt qu’à des entreprises. Si un membre d'un espace se distingue comme ayant des privilèges, l'effet positif pour la communauté peut être remis en question. 

Boissons gratuites 

Ce qui est gratuit plait à tout le monde, peu importe ce que c’est. Fournir des boissons gratuitement, qui pourraient être offertes par un producteur, est toujours bien perçu par les coworkers et plus agréable pour travailler.

Il y a néanmoins une différence entre les dons généreux et les dons à titre gratuit. Les opérateurs d’espaces de coworking devraient faire preuve de prudence quant au choix des marques. Certaines marques - par exemple les petites boutiques, les brasseries et autres petites structures - seraient préférables aux conglomérats.

Choisir un fournisseur, et donc les répercussions liées à ce à quoi les marques sont associées, dépend entièrement de chaque opérateur. Dans tous les cas, il a été convenu que le plein appui de la communauté est nécessaire pour toute décision afin de préserver la confiance et les relations entre les individus au sein d'un espace. 

Travailler en collaboration avec les chasseurs de têtes ou le personnel des ressources humaines de grandes entreprises

Alors que cela pourrait ête un excellent moyen d'aider les indépendants ou freelancers d'un espace à vendre leur compétence, attention à ne pas donner l'impression de "vendre" vos membres.

Si les recommandations pouvaient être gérées avec les propres conditions d'un opérateur, l'intégrité des adhésions des travailleurs indépendants pourrait être préservée tandis que l'attrait de l’espace pourrait être amélioré.

Travailler avec le conseil municipal ou les services de l'Etat pour créer des ateliers

L'idée a été soulignée lors d'un partenariat coworking-gouvernement à Bilbao, où le ministère de l'emploi a organisé des ateliers pour les personnes sans emploi provenant de secteurs créatifs. Le programme, d'une durée de six mois, n'a pas dégagé de profit, mais a aidé à stimuler le nombre de membres de l’espace de coworking.

Événements, aliments et de boissons

La huitième suggestion pour les espaces de coworking est d’accueillir des dégustations de vins, de fromages ou de jambons à la coupe. En effet, les espaces de coworking pourraient être utilisés pour accueillir des évènements, donnant aux « outsiders » (personnes qui ne sont pas membres de l’espace de coworking) la possibilité d’avoir un aperçu de l’espace, et aux coworkers  une chance de se mêler à la communauté extérieur.

Faire payer une cotisation d’adhésion avant d'ouvrir ses portes

Proposé par Le Hub de Madrid, qui a employé cette stratégie : les membres de cette communauté payent une modique somme (15 € / mois) pour faire partie de la communauté de l’espace; somme qui a été payée pour rejoindre la communauté avant que le centre de coworking existe.

Cette stratégie a contribué à amasser des fonds pour ouvrir l'espace, ce qui signifiait que la communauté avait déjà été établie avant que le Hub n’ouvre ses portes.

Bien que cette méthode ai été un succès pour le Hub de Madrid, il y avait un avantage certain à travailler avec un nom de marque bien établi ; avec une marque inconnue, il est probable que cette stratégie n'ai pas eu autant de succès.

Les bénéfices ne devraient pas devenir une dépense

Bien que ces idées puissent aider à drainer les revenus d'un espace, un thème central a été abordé lors de la Conférence Européenne sur le Coworking: les espaces de coworking doivent garder leur intérêt personnel au coeur de leur préoccupations. Les communautées ne doivent pas être compromises par de grandes societés et leur confiance et soutien ne doivent pas non plus être perdus par l'intrusion de grandes marques ou de grandes entreprises dans un espace.

Si l'aide d'une société peut être enrôlée sans aucun compromis, il ne faut pas s'attendre à de grands investissements au début, car nous savons tous que les bonnes choses prennent du temps.

ssfCoworking Statistics

Startpage