Essensys

Espaces

Vieux espaces, nouvelles idées

le coworking dans l'espace Coco

Nexudus - The white-lable management system for coworking spaces
Global C3X
Interested in stats on coworking? Then come this way: CoworkingStats.Com
Coworking Resources from A to Z
The Global Coworking Survey Newsletter
The Profitability Of Coworking Spaces
Lorsque l'on évoque les espaces coworking, la plupart des gens pensent que ces derniers fleurissent dans les grandes villes, bercées par les nouvelles technologies, et qui ont d’ailleurs, comme New York ou Londres, toujours été au centre de l’attention du monde. Mais alors que le mouvement du coworking se répand, il parvient aussi à percer dans des villes plus petites. Dans le Midwest des Etats-Unis, les espaces de coworking ont commencé à ouvrir en suivant le développement des technologies de l’information. Aujourd’hui, des espaces tels que CoCo ou Platform 53 soutiennent et inspirent le développement de nouvelles économies dans le Midwest Américain, en s’installant dans des bâtiments historiques laissés vides.

Dans la région du Midwest, les bâtiments historiques, qui étaient les symboles du développement économique entre le XIXe et le XXe siècle, sont aujourd’hui totalement repensés, pour devenir des espaces de coworking tout en demeurant comme jadis, des atouts importants d’innovation et de croissance.

Les espaces CoCo dans les villes jumelles de Minneapolis et de St. Paul dans le Minnesota, et Platform 53 à Covington dans le Kentucky, sont deux des plus importants espaces de coworking ayant émergé dans le Midwest. Mais ce qui les distingue d’avantage est qu’ils ont permis à d’anciens bâtiments commerciaux de devenir de véritables vitrines d’une des tendances du coworking: réutiliser les “vieux” espaces pour soutenir l’économie locale et réinjecter de l’activité dans ces villes.

La main d’œuvre actuelle est elle-même en permanente évolution: de plus en plus technophile et prête à adopter le télétravail, alors que la définition même de l’espace de travail devient fluctuante. D’après l’étude de Deskmag, il existe plus de 2500 espaces de coworking à travers le monde. Ces espaces offrent aux entrepreneurs n’ayant pas accès à un bureau traditionnel l’opportunité de quitter cafés et autres espaces offrant une connexion internet, pour rejoindre une communauté de personnes partageant les mêmes intérêts.

Tous les booms économiques aux Etats-Unis ont conduit des changements profonds et rapides dans les villes. Alors que les centres économiques se déplacent géographiquement et que le paysage industriel change, certaines «villes cœurs» sont devenues des villes fantômes.

Ainsi, dans les années 1990, l’industrie automobile des Etats-Unis s’est délocalisée du Midwest vers l’étranger, laissant des milliers de personnes sans emploi. Historiquement, les populations américaines se sont toujours déplacées en suivant les derniers booms économiques, comme pendant la grande ruée vers l’or en Californie. Et à chaque fois, alors que le pays se développait de plus en plus, les opportunités devenaient elles aussi progressivement de moins en moins palpables.

Mais aujourd’hui, plutôt que de quitter une ville à la recherche du prochain boom, de jeunes entrepreneurs ont décidé de transformer des bâtiments historiques en espaces de coworking, ou plus précisément, en espaces leur permettant d’accueillir leurs idées, dans ces villes qu’ils considèrent comme leurs foyers. 

De la ville usine à la ville coworking

Minneapolis et St. Paul dans le Minnesota, sont reconnues comme des villes jumelles de par leur proximité et leurs «personnalités» très similaires. Au milieu du XIXe siècle, ces villes jumelles étaient les capitales industrielles
des Etats-Unis, grâce à leur localisation proche du grand fleuve Mississipi. A cette époque ces villes voyaient passer plus de 8 millions de personnes, transportées par 150 trains journaliers. Cette explosion démographique contribua au développement de la ville pour en faire l’une des plus importantes des Etats-Unis pendant l’ère industrielle. Puis, pendant la transition de l’économie industrielle dans les années 60 et 70, la ville observa un fort ralentissement du développement à la fois démographique et économique.

Lors de ces changements, comme ce fût le cas dans les années 1940, les bâtiments historiques furent détruits les uns après les autres, pour n’en laisser qu’une infime partie, existante encore aujourd’hui. L’un des rares bâtiments à avoir survécu, est l’actuel MGEX dont seul le 8ème étage est encore en fonction. Mais alors que les startups présentes dans l’espace CoCo parvennaient à tirer leur épingle du jeu, elles se mirent à la recherche de plus d’espace. Pour répondre à ce besoin, les premiers endroits venant à l’esprit de beaucoup furent les étages inoccupés du MGEX. La startup NativeX, qui s’est récemment développée suffisamment pour rechercher son propre bureau, a rénové un des étages du MGEX, amorçant ainsi la renaissance du bâtiment historique.

D’autres espaces de coworking tels que le Birth Experts Loft, espace acceptant les enfants, et Joule situé au centre-ville de Minneapolis, travaillent à leurs développements tout en faisant la la promotion du coworking dans chacune des deux villes. 

▶Page suivante: Platform 53

Previous | 1 | 2 | Next
comments powered by Disqus
Coworking Resources from A to Z
Profitability of Coworking Spaces