Essensys

Astuces

Pecha Kucha: l'art de pitcher en 6 min. 40 sec.

Pecha Kucha night @Mediamatic, Amsterdam. Photo par Sicko Atze van Dijk

Nexudus - The white-lable management system for coworking spaces
The Profitability Of Coworking Spaces
Cowork 2020 - die deutsche Coworking Konferenz
Coworking Library
The Global Coworking Survey Newsletter
Pixel

4) Faites des transitions harmonieuses: vos slides sont en mode automatique, vous devez donc être sûr que votre présentation soit facile et agréable à suivre.

5) Pratiquez, encore et encore, jusqu'à ce que vous soyez satisfait du résultat et que le temps ne devienne plus votre obsession principale.  

Pendant la présentation

1) Avant de démarrer, présentez-vous brièvement. D'où venez-vous ? Quelle idée allez-vous présenter. Les premières secondes sont primordiales et doivent susciter l´intérêt. C'est en fait dès la première minute que votre public décidera s'il veut vraiment vous écouter ou pianoter sur son Smartphone.  

2) Parlez distinctement dans le micro et n'oubliez pas de respirer normalement car le timbre de votre voix reflète votre confiance en soi.  

3) Si durant un slide, vous terminez votre discours plus tôt que prévu, ne paniquez pas, ne faites surtout pas de pause. La meilleure solution est d'entamer le slide suivant, puis d'essayer de ralentir naturellement afin de reprendre le cours normal de votre présentation.

4) Essayez de donner la même intensité à chaque slide. Vous devez donner l'impression que chaque slide est important.

Langage corporel

Comme dans toute présentation, votre langage corporel est au moins aussi important que le contenu de vos slides. Souriez et parlez en maintenant un contact visuel avec votre public. Celui-ci est en effet venu pour vous voir et non pour regarder un écran.

Terminer la présentation

La fin de votre présentation n'est pas à négliger lors d'une Pecha Kucha. Le format court de cette présentation peut facilement conduire à terminer votre discours de manière brutale. Une réelle conclusion est nécessaire.
Pour finir, vous pouvez remercier le public, ce qui demeure simple et professionnel. Mais vous pouvez aussi tenter quelque chose de plus original. A titre d'exemple, Steve Jobs finissait souvent ses présentations par un « and one last thing ». Cette dernière partie lui permettait de présenter quelque chose d'exclusif au public, qui se sentait alors privilégié d'avoir pu assister à sa présentation. Enfin, une fois votre présentation terminée, ne fuyez pas. Prenez le temps d'observer les réactions du public pour évaluer l'impact de votre présentation, mais aussi pour répondre aux possibles questions des spectateurs.

Et maintenant ?

Pratiquez, pratiquez et regardez un maximum de présentations avant de vous lancer !

Site officiel de Pecha Kucha, incluant de nombreuses vidéos.
Un bon exemple de Pecha Kucha

Previous | 1 | 2 | Next
comments powered by Disqus
Coworking Resources from A to Z
Profitability of Coworking Spaces