Take part in the 5th Global Coworking Survey

Astuces

Pecha Kucha: l'art de pitcher en 6 min. 40 sec.

Pecha Kucha night @Mediamatic, Amsterdam. Photo par Sicko Atze van Dijk

Work anywhere, anytime! Book on-demand spaces on the world’s largest platform. Save money and be more productive.
Suivez deskmag sur Twitter
The 1st Coworking Unconference in Asia - Bali - January 30 & 31, 2015
Thanks for supporting Deskmag!
Tous les entrepreneurs doivent régulièrement démontrer à quel point leur idée est unique, voire révolutionnaire. Pendant un repas, dans un ascenseur, durant un évènement de networking, lors de conversations entre amis ou entre voisins: toutes les occasions sont bonnes pour en parler. Mais s'il est souvent difficile de persuader des non-experts que cette idée répond à un réel besoin, il est encore plus difficile de la présenter sans noyer son interlocuteur sous une avalanche de détails. Détails qui lui feront tout simplement perdre l'envie d'en savoir plus. Venant tout droit du Japon, Pecha Kucha est l'art de présenter une idée efficacement et ce dans un temps très limité. Comme toutes les techniques de pitching, elle pourrait bien être un parfait outil pour promouvoir votre idée ! Etes-vous prêts à « pitcher » en 6 minutes et 40 secondes ?

Pecha Kucha est une expression japonaise signifiant bavardage. Cette technique de présentation fût initiée en 2009 à Tokyo lors d'un évènement organisé par une agence d'Architecture. Le concept s'est maintenant répandu dans toutes les grandes villes du monde. Pecha Kucha est aussi appelée « the 20*20 technic » car vous devez présenter votre idée en utilisant 20 slides configurés pour durer exactement 20 secondes chacun. Grâce à ce format, les organisateurs voulaient offrir aux designers l'opportunité de présenter leurs idées de manière concise. Pourquoi de manière concise ? Tout simplement parce que d'après les organisateurs: « les architectes parlent trop ! » Mais les architectes ne sont pas les seuls à connaître ce problème. Nous avons tous tendance à parler trop ou pas assez.

Pourquoi choisir Pecha Kucha 

En tant qu'entrepreneur, vous devez être capable de « pitcher » votre idée de manière claire, rapide et structurée. A vrai dire, chaque conversation est l'opportunité de vendre votre idée, convaincre votre interlocuteur de sa valeur et lui transmettre votre passion. De plus, notre attention étant aujourd’hui sollicitée de manière constante, notre capacité de concentration est d'autant plus limitée. Pour sortir du bruit ambiant et être entendue, une idée doit désormais être communiquée de manière simple et efficace.

De plus, si une présentation dure six minutes, imaginez combien de présentations un investisseur potentiel peut voir durant un évènement Pecha Kucha. Ces évènements demeurent en effet de très bonnes opportunités pour pratiquer mais aussi pour développer son réseau, d'autant qu'il existe nombre d'évènements Pecha Kucha à travers le monde et sans doute aussi dans votre propre ville.

«Think passion, not portfolio »

C'est ce qu'a déclaré Peter Exley, organisateur des nuits Pecha Kucha à Chicago. N'oubliez pas que votre présentation doit communiquer cette passion. De plus, rappelez-vous que c’est une présentation automatique ! Vous allez donc passer beaucoup plus de temps sur sa préparation que pour une présentation classique.

Enfin, il existe un nombre incalculable de vidéos de Pecha Kucha sur le net dont vous pouvez vous inspirer avant de commencer votre propre création.

Créer votre présentation

Pecha Kucha n'est pas en soi difficile, et certaines présentations TEDx s'en rapprochent d'ailleurs beaucoup. Voici quelques conseils pour vous faire gagner du temps: 

1) Structurez votre présentation: beaucoup d´amateurs de Pecha Kucha ont pris l'habitude d'écrire sur des cartes avant même de créer leurs slides. Ne conservez que les points que vous jugez essentiels, sans avoir peur de supprimer certaines parties ou certaines cartes. De plus, votre présentation doit être facilement compréhensible et accessible aux personnes n'ayant pas de connaissances techniques spécifiques. Il est essentiel de ne pas tomber dans le piège du « Geek Speech ».

2) Soyez visuels: privilégiez des images plutôt que des slides surchargés de texte, qui feront rapidement lâcher prise aux plus chevronnés de vos auditeurs. Utilisez des images « métaphoriques» qui illustrent vos propos et parlent d'elles-mêmes. En général, il est recommandé de n'utiliser qu´une seule image par slide.

3) Soyez créatifs: être créatif est le meilleur moyen d'éveiller l'attention de votre public tout en lui laissant le souvenir d'une performance unique. Il n'y a pas de recette magique pour cela. Néanmoins, les images ainsi que des techniques basiques de storytelling peuvent s'avérer très efficaces. Par exemple, soyez habile en évitant de révéler
l'essentiel de votre idée dès les premiers slides. Tentez d'aiguiser la curiosité de votre auditoire, de l'amener à imaginer la suite en instaurant un certain suspens et donc un futur sentiment de surprise.

Une autre technique consiste à introduire un personnage (pourquoi pas vous ?), qui serait le héros d'une histoire illustrant votre idée. L'introduction d'un personnage et sa mise en situation impliquent émotionnellement l'auditoire, qui s'identifie automatiquement à celui-ci. Enfin, essayez d'introduire de l'humour dans votre présentation. Tous les storytellers savent bien qu'une « histoire sans humour ne parle pas d´êtres humains » et est donc moins susceptible de toucher votre public. 

  Ne pas perdre le fil

Previous | 1 | 2 | Next
comments powered by Disqus
La deuxième enquête mondiale du coworking
Share your knowledge and discuss Coworking!