Essensys

Coworkers

Les membres d’un espace de coworking

Cliquez sur l’image pour voir plus de statistiques.

Nexudus - The white-lable management system for coworking spaces
The Profitability Of Coworking Spaces
Cowork 2020 - die deutsche Coworking Konferenz
Coworking Library
The Global Coworking Survey Newsletter
Pixel
Il y a deux mythes qui semblent coller à l'image du coworking. Avant qu'ils rejoignent un espace de coworking, la plupart des membres travaillaient dans des cafés. Parce que les centres d'affaires offrent des bureaux flexibles, ils sont une menace pour les espaces de coworking. L'n de ces mythes est conditionnellement vrai, l'autre pas. C'est ce que nous pouvons déduire de la dernière série de statistiques de la seconde étude mondiale sur le coworking. Aujourd'hui, nous présentons les résultats de membres ordinaires d’espaces de coworking.

Où les personnes travaillent-elles le plus souvent avant de découvrir le coworking ? Dans des bureaux traditionnels, des cafés, des bibliothèques ? Aucune de ces réponses, les résultats de l'enquête le montrent. Un peu plus de la moitié des coworkers (58%) travaillaient à leur domicile. Une personne sur quatre (22%) était un(e) employé(e) de bureau régulier(ère), et seulement 4% travaillaient dans des cafés. Le plus grand compétiteur face aux espaces de coworking est le travail à domicile, et non pas les cafés avec un accès au Wifi – ni même d'autres espaces de coworking.

90% travaillent parfois en dehors de leur espace de coworking

Neuf coworkers sur dix  effectuent encore une partie de leur travail dans d'autres endroits. Et pas seulement pour des réunions, mais aussi pour le travail en lui-même. Là encore, le travail à domicile est le second choix le plus fréquent des membres d'espaces de coworking (80%). Les bureaux traditionnels (20%) et les cafés (14%) sont moins populaires. 

Pourtant, presque tous les coworkers déclarent qu'ils utilisent les espaces de coworking et les cafés proposants un accès au Wifi. Ceux-ci sont toujours considérés comme des endroits utiles occasionnellement, mais pas régulièrement.

Les centres d’affaires sont-ils une menace pour les membres potentiels d’espaces de coworking ? 

Les opérateurs d’espaces de coworking sont parfois inquiets quand des centres d'affaires ouvrent dans les environs - certains prétendent même offrir du «coworking», souvent dans le cadre d'une grande chaîne. Il ya aussi beaucoup d'inquiétude au sujet des tentatives de Regus pour capturer ce marché en utilisant le terme de « coworking ». Mais l'étude mondiale sur le coworking montre qu'ils ne sont pas du tout une menace.

Avant de commencer à travailler dans un espace de coworking, seulement un coworker sur une centaine a utilisé régulièrement un centre d'affaires. Ces bureaux équipés sont également un des seconds endroits de travail les moins visités par les membres d’espaces de coworking. Et même pour ceux qui ont quitté un espace de coworking, les centres d'affaires ne sont pas du tout une option pour eux.

La plupart travaillent quotidiennement avec un accès 24h/24 et des bureaux flexibles

A quelle régularité un coworker vient-il travailler ? Soixante pour cent des répondants au sondage se rendent dans leur espace de travail au moins trois à quatre fois par semaine. Un tiers d’entre eux y travaillent quotidiennement. La majorité (47%) a accès à aux espaces de travail 24 heures sur 24, tandis qu'un peu plus d'un tiers utilise des horaires de travail traditionnels. Seul un membre sur dix paye à la journée ou à la semaine - la majorité paye de manière mensuelle. 

En dépit de travailler aussi régulièrement, deux membres sur trois utilisent les bureaux flexibles qu'ils libèrent à la fin de chaque journée. Un quart a des bureaux permanents qu’ils peuvent occuper à eux seul.

22 minutes du lieu de domicile au lieu de travail

Les coworkers semblent préférer travailler plus près de leur maison. Près des deux tiers des membres ne mettent que 20 minutes ou moins pour se rendre à leur espace, et un sur quatre n’a besoin que de dix minutes pour s’y rendre.

Ils font ces trajets rapides en utilisant les transports en commun (34%) ou en voiture (34%). Beaucoup s’y rendent en vélo (17%) ou tout simplement en marchant (14%). La sélection du transport varie considérablement d'un pays à l'autre, et d’une ville à une autre. Les villes densément peuplées d'Europe, avec leurs infrastructures de transports publics établies sont différentes de la banlieue de la plupart des villes américaines où il est impossible de se déplacer sans voiture.

Les coworkers sont des citadins

Cinquante-quatre pour cent des coworkers  vivent dans des villes de plus d'un million d'habitants. Bien que de plus en plus d’espaces de coworking ouvrent dans les zones rurales, la croissance des espaces de coworking en zone urbaine est toujours supérieure. Dans les villes de plus d’un million d’habitants, il y a non seulement plus d’espaces de coworking par ville, mais aussi plus de membres par espace.

Les coworkers sont plus jeunes, et plus âgés…   

L’âge moyen des coworkers est encore de 34 ans et deux tiers d'entre eux sont des hommes - une constatation qui concorde avec la première étude mondiale sur le coworking. Cependant, un an plus tard, nous constatons que les espaces de coworking attirent davantage de jeunes personnes et des personnes plus âgées. Un douzième des coworkers a aujourd’hui plus de la cinquante. 

... avec un bon niveau d’éducation et des revenus élevés

Trois membres d’un espace de coworking sur quatre ont un diplôme universitaire comme niveau de qualification minimum. Ce niveau d'enseignement est extrêmement élevé par rapport à la moyenne de la population dans les pays étudiés. Cela explique peut-être leurs revenus élevés. Un tiers de tous les collaborateurs a déclaré gagner un salaire supérieur à la moyenne, comparé au salaire moyen de leur pays. 38% des répondants ont suggéré que le travail dans un espace de coworking avait directement amélioré leur revenu - seulement 2,5% estiment que leur revenu a diminué depuis leur arrivée.

Toutefois, tous les coworkers n’ont pas les mêmes bénéfices en adhérant à un espace de coworking. Cela dépend beaucoup de leur domaine professionnel. Les programmeurs, par exemple, font souvent partie des coworkers ayant les revenus les plus élevés. Pourtant, 14% des membres d’espaces de coworking touchent un revenu inférieur à la moyenne.

La plupart ont peu d’expérience dans les espaces de coworking  

Deux membres sur trois n'ont jamais travaillé dans un autre espace de coworking avant qu'ils ne rejoignent leur emplacement actuel, ce que montrent les résultats de l'enquête. Seul un répondant sur huit a été membre de deux espaces, et environ le même pourcentage a testé trois ou plus d'entre eux. En moyenne, les coworkers ont essayé 1,5 espace de coworking.

Il y a même des coworkers qui ont multiplié les adhésions à de multiples espaces simultanément. Ils changent en fonction de leur humeur ou de la ville. Cependant, seulement 4% de tous les membres appartiennent à ce groupe. Le plus souvent, ils adhèrent à un second espace de coworking qui est surprenant dans la même ville (43%), plutôt qu’à un autre (38%).

Des changements depuis l’année dernière ?

Puisqu'il s'agit de la deuxième étude mondiale sur le coworking, les lecteurs pourraient être intéressés par des comparaisons entre cette année et l’année dernière. Toutefois, ce n'est pas si facile. C'est parce que nous avons ajouté une question très importante de qualification pour le début de cette deuxième étude : êtes-vous un coworker ou un gestionnaire d'espace de coworking ? En faisant cela, nous avons divisé l'enquête en deux versions avec des questions différentes, et séparé les membres réguliers des gens qui s’occupent de l’organisation des espaces de coworking. Ces deux groupes ont parfois des expériences et des besoins différents.

L'année dernière, les deux groupes ont été agglomérés ensemble depuis que de nombreux opérateurs travaillent aussi comme coworker dans leur espace. Mais cette année, nous les avons séparés. Cette fois-ci, nous avons donc recueilli des informations plus détaillées et plus précises sur les coworkers ordinaires. Toutefois, cela signifie que nous ne pouvons pas comparer tous ces résultats à l'année dernière. Nous allons bientôt publier un autre article sur les différences entre les coworkers et les gestionnaires. 

:::

La 2ème enquête mondiale sur le coworking:

L’anniversaire des espaces de coworking

Quelle est la profitabilité d’un espace de coworking?

Prévisions de coworking 2012

Ce que les membres de coworking veulent

Les membres d’un espace de coworking

Comment les travailleurs indépendants, employés et entrepreneurs collaborent-ils ?

Le développement des espaces de coworking

L’interaction entre et au sein des espaces de coworking

comments powered by Disqus
Coworking Resources from A to Z
Profitability of Coworking Spaces