Essensys

Espaces

Pourquoi le HUB Brussels n'est plus...

Le Hub Brussels, photo par Charles Kinoo

Nexudus - The white-lable management system for coworking spaces
The Profitability Of Coworking Spaces
Cowork 2020 - die deutsche Coworking Konferenz
Coworking Library
The Global Coworking Survey Newsletter
Pixel

Gestion quotidienne: la bataille

Pendant de longue période, le HUB Brussels s’est retrouvé soit sans réels managers, soit avec des managers se concentrant sur des problématiques externes au HUB Brussels ou encore avec des managers n’ayant aucun pouvoir de décision, principalement dans l’aspect financier.

Dès lors que le management du HUB Brussels n’avait plus les moyens de gérer ses revenus (même si il y en avait très peu de toute façon), les tâches les plus simples étaient tout simplement oubliées. Le HUB Brussels a connu une longue période avec un WIFI et une ligne téléphonique défaillants. Aucune campagne marketing ne pouvait être lancée, mise à part un mailing très limité. Le HUB Brussels n’avait ni flyers ni brochure pour promouvoir à la fois le coworking et les évènements. 

Sans une connexion internet et téléphonique fiable, beaucoup de membres n’avaient d’autres choix que de partir, dès lors qu’ils ne pouvaient faire au HUB ce pourquoi ils étaient venu: TRAVAILLER. Malgré cette situation, la plupart d’entre eux étaient déçus de devoir partir.

Communauté: le HUB a besoin d’acteurs pas de parleurs

La conséquence directe des différents points expliqués plus hauts est que beaucoup de membres réguliers ont rejoint le HUB pour élargir leur cercle social et non parce qu’ils avaient besoin d’un espace de travail. D’ailleurs, la communauté du HUB Brussels avait un nombre plutôt important de coaches, de facilitateurs et de personnes recherchant le prochain défi de leur vie. Ne vous méprenez pas, je n’ai rien contre les coaches ou les facilitateurs et j’ai beaucoup de respect pour ceux qui prennent le temps de réfléchir à ce à quoi ils veulent vraiment se consacrer dans leur vie. Cependant vous avez besoin de projets et d’initiatives à faciliter, d’entrepreneurs à coacher, et de succès pour inspirer les autres. Les entrepreneurs doivent être les leaders de la communauté et non l’inverse. Une communauté à besoin de se construire avec des entrepreneurs, des gens permettant l’émergence d’un écosystème autour de projets qu’ils créent et ainsi attirer encore plus de membres dans la communauté

Conclusion

Le HUB Brussels a perdu 100 membres par an pour les différentes raisons évoquées plus haut. Est-ce que le HUB Brussels aurait fermé si les membres avaient été retenus? Je ne pense pas. Malgré tous les problèmes rencontrés au moment de la fermeture, le HUB avait encore 140 membres payant leurs adhésions.

Il était dommage de voir le HUB Brussels fermer. Son leadership et son inspiration manquent déjà. Nous avons pourtant besoin d’apprendre de l’héritage et des erreurs de cette expérience pour crée des organisations responsables pouvant avoir un impact sur la société tout étant économiquement durables. Depuis la fermeture, nous n’avons pas pris le temps d’analyser ce qui a réellement provoqué la fermeture du HUB Brussels, qui a laissé une communauté dans l’incompréhension et dans une certaine frustration. J’ai le sentiment que la page n’a pas été encore tournée et j’espère que ces quelques lignes pourront démarrer une discussion positive et constructive...

Je ne peux terminer ce long post sans remercier la communauté du HUB Brussels pour avoir fait partie de ma vie au cours de ces trois années, pour tout ce que j’ai pu y apprendre et pour tous les bons moments. 

Le post original en anglais est à retrouver sur ce site : ICI

Previous | 1 | 2 | 3 | 4 | Next
comments powered by Disqus
Coworking Resources from A to Z
Profitability of Coworking Spaces