Occupie

Espaces

Pourquoi le HUB Brussels n'est plus...

Le Hub Brussels, photo par Charles Kinoo

Nexudus - The white-lable management system for coworking spaces
Join the Global Coworking Survey Newsletter
Coworking Resources from A to Z
The Major Coworking Events 2017
Vers la fin de l’année 2012, la communauté du HUB Brussels fut secouée par une nouvelle surprenante: le Hub Brussels, déclaré en faillite, était sur le point de fermer. Premier espace de coworking ouvert en Belgique, il fut une source d’inspiration pour nombre d’espaces ayant ouvert en Belgique, en France, et aux Pays-Bas, ainsi que pour tous ceux qui ont pu venir le visiter. Voici un article post mortem, analysant les causes de cette fermeture. Problème de gestion, de communication ou d'identité? Seule certitude, le coworking n’est pas toujours qu’un long fleuve tranquille.

Un article par Anis Bedda, anciennement engagé dans le HUB Brussels et aujourd’hui consultant chez Entreprise Globale.

Nous devons être reconnaissants envers ceux qui ont commencé cette aventure et ceux qui l'ont rendu possible, réussisant à passer d'une simple idée à une entreprise qui marche. J’ai une pensée particulière pour les cofondateurs (Simone, Eric, Jason and Alex), pour ceux qui ont nourri et animé la communauté, les coopérateurs qui ont soutenu la coopérative, et la communauté du HUB Brussels, sans qui ce dernier n’aurait jamais été qu’un espace vide.

Les semaines qui suivèrent la fermeture ont donné lieu à différentes conversations dans la communauté et parmi toutes les personnes impliquées dans la gestion et l’organisation du HUB. Outre les émotions et les opinions, une question revenait sans cesse: pourquoi ? Maintenant que le temps a passé, je ressens le besoin urgent d’écrire, l’esprit clair et les émotions de côté, une analyse sur ce qui selon moi à conduit à la fermeture du HUB. Bien sûr, ne s’agissant que mes opinions personnelles, elles seront sujettes à discussions. Je serai d’ailleurs heureux de pouvoir échanger des points de vue dans la partie commentaire de ce post ou même autour d’un verre. 

Mon approche est guidée par la volonté de démarrer une conversation, une évaluation qui bénéficiera à de futures projets similaires au HUB, mais qui permettra aussi de répondre aux quelques commentaires que j’ai pu entendre après la fermeture du HUB, et qui pourraient être dangereux pour l’entrepreneuriat social en général, et pour le coworking en particulier. Ces mêmes commentaires remettent en cause le modèle du HUB et celui du coworking, en affirmant que celui-ci ne pourrait survivre sans des financements publics.

J’étais engagé dans le HUB Brussels pendant les trois dernières années, tout d’abord en tant que membre de la coopérative, puis en tant que membre du personnel. J'ai pu assister à l’évolution du HUB Brussels et du réseau international HUB au jour le jour. Ayant été présenté à l’organisation du HUB par mon amie Simone Poutnik (l’une des 4 cofondateurs), j’ai immédiatement apprécié l’énergie et l’inspiration qui régnaient ici. Cherchant moi-même à me réorienter et à quitter le monde de la grande entreprise pour explorer celui des initiatives entrepreneuriales, je devins membre de la coopérative et m’impliquais dans la vie de la communauté. Finalement, je devins plus impliqué dans l’activité du HUB lorsque je fus approché par Simon Ulvund, alors directeur général, afin de donner des retours sur un modèle de revenu se basant sur l’évènementiel, puis finis par devenir en charge des évènements au HUB Brussels, lorsque le poste se libéra.

Comme la plupart des organisations, le HUB avaient ses forces et ses lacunes mais celles-ci l’ont finalement mené dans une situation financière non soutenable. De mon point de vue, je crois fermement que ce qui a mené à la fermeture du HUB n’a rien avoir avec son business model. C’est au niveau opérationnel et au niveau de la culture organisationnelle que le problème se pose. Certains éléments, comme le management et les décisions opérationnelles affectant la vie quotidienne du HUB, sont tangibles, alors que d’autres, comme la culture organisationnelle, sont intangibles. Voici selon moi les principaux éléments:

▶Page suivante: le HUB Brussels n’est pas un espace de coworking

Previous | 1 | 2 | 3 | 4 | Next
comments powered by Disqus
Coworking Resources from A to Z
Profitability of Coworking Spaces