Occupie

Évènements

Les nouveaux modes de vie au-delà de l’opposition vie/travail

De gauche à droite: Kasper Souren, David Potocnik, elf Pavlik (modérateur), Nadia El-imam, Antoine van den Broek

Nexudus - The white-lable management system for coworking spaces
The Profitability Of Coworking Spaces
Interested in more stats on coworking? Visit CoworkingStats.com
The Major Coworking Events 2017
Etes-vous hacker à la recherche d’une île ? Créatif voyageant à travers les nouveaux «monastères» d’Europe ? Entrepreneur aimant travailler à la campagne, perché à quelques lieux des grandes villes ? Des nouvelles expériences s’offrent désormais à vous. Serez-vous prêts à changer non seulement votre mode de travail, mais aussi votre mode de vie ?

L’accès à la propriété est devenu de plus en plus difficile, et ce qu’on appelle l'âge de l’accès devient plus une stratégie de survie qu’un phénomène toujours souhaité. Mais en période de crise, voilà peut-être une opportunité unique pour une jeunesse très qualifiée aspirant à plus de sens dans son travail. Du 2 au 4 Mai, le OuiShare Fest, premier festival européen de l’économie collaborative, a permis des rencontres et des discussions passionnantes. L’une d’entre d’elles fût consacrée au coliving, au coworking et aux nouveaux modes de vies qui repoussent la dichotomie vie/travail. Deskmag était présent pour suivre l’événement.

Des nouveaux lieux pour de nouveaux besoins

Omnibulé par un sentiment d’urgence et par l’argent que nous gagnons, nous oublions trop souvent de trouver du temps pourtravailler sur ce qui nous passionne vraiment. « Aujourd’hui nous avons besoin de lieux, d’environnements offrant à la fois une stimulation intellectuelle mais aussi qui nous donnentle sentiment d’appartenir à quelque chose de plus grand », déclare Nadia El-imam représentant la communauté Edgeryders et qui a présenté un projet nommé the Unmonastery.

Initié dans la ville de Matera en Italie, the Unmonastery est lieu de résidence pour créatifs, une sorte d’incubateur à idées, qui tels les monastères du Xème siècle en leur temps, offre un logement, le temps de la réflexion et libère de la nécessité immédiate de travailler pour de l’argent. Mais pas de moines ici, seuls des porteurs de projets passionnés, répondants aux enjeux de la communauté locale de Matera. L’objectif est de permettre la collaboration entre habitants de Matera et hôtes, pour faire de Matera une ville plus belle, agréable etdurable. Matera n’est qu’un prototype, mais l’ambition est grande: créer des Unmonastery partout en Europe.

Dans un même esprit de retraite, Antoine Von der Broek, cofondateur de l’espace de coworking parisien Mutinerie, aparlédu nouveau projet de son espace: Coworking Percheron. Dans ce projet, environ dix coworkers pourraient partir travailler pour profiter du calme du Perche, tout en nouant des liens avec la communauté locale. CoPass, un autre projet en cours, porté par Mutinerie, vise quant à lui à créer un réseau d’espaces de coworking accessibles aux coworkers avec un compte unique. 

Ces deux démarches sont en effet complémentaires. Car si ces nouveaux lieux sont à la fois des îles « mentales » et physiques nécessaires aux travailleurs digitaux, ces derniers souhaitent aussi voyager plus aisément grâce à des réseaux connectant ces « îles ».

Naviguer à travers un réseau d’îles

A Lanzarote, dans les îles canaries, il existe un endroit paisible où votre attention ne sera pas sans cesse sollicitée par des images. Ce lieu est une expérience sociale, s’inspirant des communautés hippies et de leurs valeurs, en y intégrant la philosophie du hacking et posant même la question de la coexistence entre l’homme et la technologie. Ce lieu, ou plus exactement ce hackerspace, est  la première expérience de la plateforme Cyberhippietotalism. Ce hackerspace est en réalité un lieu de vie, une maison pouvant accueillir une communauté de hackers nomades souhaitant passer l’hiver au soleil. « Nous devons essayer de vivre comme des hackers de manière permanente et repenser notre mode vie ainsi que nos infrastructures », déclare David Potocnik, initiateur du lieu. A terme, David espère pouvoir créer un véritable réseau de ce genre d’hackerspaces voire même le connecter à d'autres types d'espaces communautaires.

Il est vrai que le mythe/rêve de nous voir tous devenir des nomades digitaux perdurent dans les esprits comme dans certaines organisations. Mais il ne faut pas oublier les besoins essentiels des personnes. Car si les nomades digitaux ressentent le besoin de voyager ils ont aussi besoin de sentir à la maison, d'avoir une base fixe où ils seront accueillis quoi qu’il arrive. Les nouvelles initiatives de coliving et de coworking « doivent ainsi naviguer entre ces deux besoins », déclare Antoine van der Broek.

>> Page suivante: Comment faire fonctionner ces espaces 

Previous | 1 | 2 | Next
comments powered by Disqus
Coworking Resources from A to Z
Profitability of Coworking Spaces