Occupie

Coworkers

Comment les freelancers, les employés et les entrepreneurs collaborent-ils ?

Les travailleurs indépendants, les employé et les entrepreneurs travaillant sous un même toit au CSI de Toronto

Nexudus - The white-lable management system for coworking spaces
The Profitability Of Coworking Spaces
Interested in more stats on coworking? Visit CoworkingStats.com
The Major Coworking Events 2017
Les freelancers continuent de constituer la base des adhésions aux espaces de coworking, mais un pourcentage croissant des adhésions concernent des employés, ils représentent près d'un quart des coworkers dans le monde entier et un tiers aux Etats-Unis. Environ un membre sur neuf est un entrepreneur, à la tête d'une activité avec des salariés. Comment ces statuts professionnels influent-ils sur les opinions et les attentes que chacun a d’un espace de coworking ? La deuxième étude mondiale sur le coworking a regardé les différents besoins et les résultats de ces trois groupes professionnels.

De tous les groupes, les freelancers ont les revenus les plus faibles de tous les membres, bien qu’ils soient ceux qui tirent le plus d'avantages à travailler sur un de travail collaboratif. En effet, ils sont plus de la moitié (!) à signaler une augmentation significative de leurs revenus depuis leur arrivée. Probablement, en plus d'être mieux payés, ils attendent moins souvent leur argent quand ils travaillent avec d'autres personnes de l'espace de coworking.

Pour les entrepreneurs (avec des employés), la proportion est légèrement plus faible. Seuls les employés connaissent un changement négatif sur leurs salaires avec le coworking. Ceci dit, un employé sur huit gagne plus que les autres groupes, bien qu'ayant un salaire mensuel fixe.

Il convient de noter que ces résultats sont très simplifiés, puisque la nature du travail – le secteur, l'expertise de l'individu, de la société et le type de client - influence davantage le revenu en fonction des statuts professionnels. Celà éclaire nénamoins la forte influence de ces statuts professionnels entre les groupes.

Celà montre aussi combien de tempsune personne est susceptible de rester dans un espace. Les employés, par exemple, sont des membres qui restent en moyenne seulement sept mois dans les espaces de coworking. En outre, ils passent moins de temps dans leur espace de coworking que les travailleurs indépendants et les entrepreneurs, de sorte que les avantages du coworking ne sont pas (encore) pleinement réalisés.

Les entrepreneurs ont coup de pouce le plus fort en termes de confiance en soi depuis leur adhésion à un espace de coworking

Dans la plupart des espaces de coworking, les travailleurs indépendants trouvent que leurs réseaux, aussi bien sociaux que professionnels, ont augmenté (respectivement 94% et 88%). Ils rencontrent le plus souvent des personnes nouvelles qui peuvent leur être utile (4,1 en deux mois) et expérimentent le plus une hausse marquée de leur productivité.

Pour cette enquête, les membres des espaces de coworking qui emploient du personnel supplémentaire sont considérés comme des entrepreneurs, parmi lesquels 92% se sentent plus sûrs d'eux depuis qu'ils ont rejoint un espace de coworking. Le même pourcentage apprécie la rupture avec l'isolation. Ce groupe bénéficie le plus de soirées détendues à la maison et de la capacité à maintenir ses connaissances à jour.

Un entrepreneur sur trois élargi sa masse salariale, dans ce cas il appartient alors à la catégorie «entreprise avec d'autres employés ». Qu’ils emploient plus d’employés ou non, les entrepreneurs collaborent régulièrement avec des freelancers.

Pour les employés, les espaces de coworking peuvent présenter de nombreux avantages. Les réseaux sociaux sont étendus, l'isolement est réduit et la productivité augmente - si ce n'est pas tout à fait aussi claire que pour les deux autres groupes. Il n'y a pas d'aspect pour lequel l’expérience des employés a évolué négativement. Au contraire, les aspects négatifs ont été évalués - comme avec les autres groupes professionnels – avec des taux très faibles.

Une plus grande intimité pour plus de travail en équipe

Chacun des trois groupes interrogés ont des attentes différentes pour leur espace de travail. De façon assez surprenante, la plupart des employés apprécient souvent d'être membre d'une communauté. Étant donné qu'un nombre relativement important de ces employés a déjà travaillé dans des bureaux traditionnels, l'équipement de bureau de base est l'une des caractéristiques les plus importantes,en troisième position après la communauté et l'interaction.

L'enquête a également révélé que, pour eux, un bureau fixe n'est pas nécessairement souhaitable. Le niveau sonore, d'autre part, est un problème - avec près d'un employé sur trois gêné par le bruit de leur nouveau lieu de travail. Contrairement aux autres groupes, la majorité se satisfait d'un accès aux heures de travail habituelles seulement.

Les entrepreneurs trouvent que le potentiel pour le travail interdisciplinaire est plus important que les autres groupes, et sont prêts à payer un peu plus pour un bureau. Pour eux, il est important d'avoir une certaine influence sur l'aménagement des locaux et la décoration intérieure, puisque l'espace de coworking est un reflet de leur entreprise pour leurs clients.

Quatre entrepreneurs sur cinq travaillent dans des équipes de travail fixes ou flexibles (plus que tous les autres groupes professionnels) et préfèrent donc un bureau fixe. La disposition optimale d'un espace de travail pour un entrepreneur est quelque peu paradoxale : d'une part, l’espace doit être fermé pour permettre le travail en équipe avec intimité, et d’autre part, cet espace doit être suffisamment ouvert pour encourager l'interaction avec les autres. Pour répondre à ces besoins contradictoires, l’organisation d’événements par leur espace de coworking est appréciée.

Avant de rejoindre à un espace de coworking, 64% des travailleurs indépendants travaillaient chez eux. Cela peut expliquer en partie pourquoi la plupart n'ont pas de préférence en ce qui concerne la disposition de l'espace de coworking. Comme 70% des freelancers travaillent de façon autonome, un bureau flexible est suffisant, bien qu’un accès  24 heures sur 24 soit très apprécié. En outre, les freelancers sont plus sensibles aux prix, qui peuvent en partie influer sur leur revenu.

L'interaction est primordiale 

L'interaction est le dénominateur commun entre chacun des groupes, et l'une des caractéristiques majeures d'un espace de coworking. En fonction des possibilités, si les personnes interrogées pouvaient changer quelque chose dans leur espace de coworking, ils commenceraient sans doute par améliorer le coin cuisine.

Des solutions pour un espace de travail plus silencieux sont aussi parmi les premiers points sur la liste des choses à changer. Cependant, dans l'ensemble, les aspects positifs d'un espace de coworking l'emportent sur les aspects négatifs : les employés, les travailleurs indépendants et les entrepreneurs, comme beaucoup aiment leur établissement de coworking.

Les freelancers sont les membres les plus fidèles

Qu'est-ce que l'avenir nous réserve ? Pour chacun des groupes, la majorité n'a aucune intention de quitter son espace de coworking, les freelancers étant les membres les plus fidèles. Pour les entrepreneurs, le nombre dépasse tout juste la moitié. 

L'expansion des entreprises au-delà d'une certaine taille rend un espace de coworking inadapté. Si les entreprises restent dans leur espace de coworking, cela dépend en grande partie des services offerts; notamment de la disponibilté de pièces vastes et privatisées.

Les entrepreneurs sont les membres les plus anciens, mais pensent à changer de lieu de travail plus souvent

Pour les opérateurs d’espaces de coworking, cependant, on peut présumer que le contraire s'applique : une entreprise de plus en plus grande pourrait déséquilibrer les relations entre les membres de l'espace de travail. La sortie précipitée d'une « grande » entreprise pourrait créer un trou dans le budget, qui est généralement calculé sur une base mensuelle. De nombreux bureaux soudainement vacants pourraient être difficile à mettre en occupation dans un court délai, ce qui entraînerait des pertes de recettes et une diminution des services offerts, au détriment des autres membres.

Les entrepreneurs sont parmi les membres les plus actifs dans un espace de coworking, présentant plus souvent leur espace de travail à leurs clients - et donc étant plus susceptibles d'atirer de nouveaux membres.

Les employés ont tendance à être plus silencieux au sujet du coworking, avec la moitié d’entre eux impliqués soit à l'extérieur (25%) ou dans leur espace de coworking (24%). L’autre moitié restante aime le coworking, mais préfère tout simplement se concentrer sur son travail. Parce que les employés travaillent principalement dans des équipes fixes (46%), ils font moins de «nouvelles» connaissances utiles et participent rarement aux événements, aux  mesures d'intégration qui sont orientées vers leurs besoins particuliers et qui pourraient les aider à améliorer leur expérience du coworking.

:::

La 2ème enquête mondiale sur le coworking:

L’anniversaire des espaces de coworking

Quelle est la profitabilité d’un espace de coworking?

Prévisions de coworking 2012

Ce que les membres de coworking veulent

Les membres d’un espace de coworking

Comment les travailleurs indépendants, employés et entrepreneurs collaborent-ils ?

Le développement des espaces de coworking

L’interaction entre et au sein des espaces de coworking

comments powered by Disqus
Coworking Resources from A to Z
Profitability of Coworking Spaces