Occupie

Espaces

Espaces de coworking: comment réussir grâce au crowdfunding

Les fondateurs du HUB Oakland (campagne Kickstarter)

Nexudus - The white-lable management system for coworking spaces
Join the Global Coworking Survey Newsletter
Coworking Resources from A to Z
The Major Coworking Events 2017

Faire plus que réunir une somme d’argent

Déterminer les récompenses, ou « rewards », accordées aux donateurs fut la partie la plus difficile à planifier. L’équipe a tenu à privilégier les personnes ayant des petits revenus et offrir des récompenses qui engagent les contributeurs. Le projet offre ainsi un nombre important d’heures de coworking, et de services liés à l’espace. Pour les plus généreux, HUB Oakland offrait la possibilité de dîner avec l’un des conseillers de la maison blanche ou d'obtenir un accès à vie à l’espace de coworking.

S'il convient de cibler sa communauté, il faut aussi que la campagne soit visible par le plus grand nombre. Car le crowdfunding peut faire plus que simplement réunir de l’argent: c’est aussi un outil promotionnel. Il permet de communiquer sur le projet, au-delà de sa communauté et de la scène locale. Le HUB Oakland a pu ainsi convaincre d’autres investisseurs alors que la campagne de crowdfunding représentait environ 10% du budget total consacré au projet. « Les gens n'aiment que les success stories et les projets qui réussissent », raconte Konda Mason.

Réussir seul sa première expérience de crowdfunding

Pauline Thomas, fondatrice de l’espace parisien Laptop, raconte que son espace était encore en pleins travaux lorsqu’elle a lancé une campagne sur la plateforme européenne Ulule: « J’avais  besoin de réservations avant l’ouverture et la campagne m’a permis de faire la promotion de l’espace. Les gens ont été intéressés et ont pris directement leurs adhésions en soutenant le projet sur la plateforme ». Les contributeurs ont obtenu des journées de coworking gratuites, pratiquant ainsi une sorte de pré-reservation. Les « goodies », tels que les t-shirts ou sacs, portant le nom de l’espace sont aussi d’excellents moyens de promouvoir un espace.

Faisant d’une pierre deux coups, la campagne a permis de redonner un second souffle au projet de l’espace et d’acheter entre autres du mobilier et des fournitures de bureaux manquantes. 
Le projet a pu ainsi réunir 3 248€ grâce à quelques 51 soutiens, une surprise pour cette UX designer, alors qu’elle avait demandé 2500€ et n’avait encore jamais mis en place ce genre de campagne. « J’aurai pu être plus ambitieuse, si j’avais su que cela marcherait aussi bien, j’aurai demandé plus et consacré beaucoup plus de temps ! ». Pauline Thomas avait entendu parler de la plateforme Ulule située non loin de chez elle, alors que les plateformes de crowdfunding démarrent à peine en Europe. Le projet a eu la chance d’être apprécié par la plateforme et mis directement sur la page d’accueil du site.

La fondatrice de l’espace avoue ne pas connaître tous les 51 contributeurs de son projet, mais l’utilisation de son réseau personnel et professionnel a sans aucun doute contribué à essaimer largement l’initiative.« On m’a donné quelques bon exemples, cela m’a permis de structurer le projet et de construire une démarche marketing », ajoute-t-elle. L’expérience fut tellement bénéfique, que l’espace organise maintenant des soirées de crowdfunding de projets.

Promouvoir son espace et les valeurs du coworking

En Septembre 2012, l’espace Industry de Charlotte NC rassembla 7.800 dollars sur la plateforme Kickstarter pour financer le design et les fournitures. Tyler Ford co-fondateur de l’espace, raconte qu'il a démarré sa campagne de crowdfunding au moment même où il avait aussi des investissements parallèles. « Nous n’avons pas vraiment démarré cette campagne parce que nous avions besoin de cet argent, nous pensions que ce serait un moyen relativement facile d’engager de nouveaux partenariats, d’impliquer la communauté, tout en rassemblant une petite somme ». Le co-fondateur de l’espace, qui était déjà familier avec Kickstarter, explique qu’il faut tirer avantage de la communauté existante. « Parce que notre espace existe déjà depuis trois ans, nous avons la chance de pouvoir atteindre des personnes que nous connaissions déjà et qui étaient déjà familières avec le concept de coworking ».

Près de 80% de la somme rassemblée venait de sources « locales », de membres anciens et actuels, soit environ une cinquantaine de personnes sur les 61 backers du projet. « Beaucoup de membres ont tiré avantage des récompenses accordées aux contributeurs. Vous pouviez en effet payer quelques mois en avance sur la plateforme et avoir votre adhésion gratuite en échange ». Le business model d'Industry lui permettait de donner ces adhésions, mais c’est aussi une stratégie permettant d’avoir de nouveaux membres qui paieront leurs adhésions par la suite.

Même si l’aspect marketing peut être aussi important que la somme demandée, les plateformes de crowdfunding sont aussi d’excellents moyens de faire connaître le coworking, de répandre ses valeurs, et parfois de mobiliser une communauté existante ou en phase de création. A tous ceux qui qui travaillent encore chez eux ou dans les nombreux coffee shops, baladez-vous sur les nombreuses plateformes de crowdfunding. Votre communauté existe déjà et vous attends, peut-être près de chez vous. Autrement, vous avez désormais un outil de plus pour la développer !

:::

Quelques conseils sur l'utilisation des platformes de crowdfunding valant pour tout projet 

N'hésitez à partager vos expériences sur le forum ci-dessous ;)




Previous | 1 | 2 | Next
comments powered by Disqus
Coworking Resources from A to Z
Profitability of Coworking Spaces